CONCEVOIR SA VIE COMME UNE OEUVRE D’ART

concevoir-vie-comme-art-post

*  Ma Vie comme une Oeuvre d’ArtProfitez de cette série de pistes très concentrées pour vous aider à transformer votre vie à la racine et en faire votre œuvre d’art pleinement accomplie  – (le cahier pratique No1 destiné à celles et ceux qui souhaitent enrichir leur vie avec ce programme sera prochainement disponible dans notre boutique)  

 «  Si vous ne deviez posséder qu’une seule oeuvre d’art,

autant que ce soit vous ! »       M.Hoffmann  

  (1.1) Dans une société où tout est basé sur l’apparence, nous avons grand besoin de revenir à l’essentiel.

Notre époque s’intéresse à ce qui se voit, à ce qui apparaît, d’une manière ou d’une autre sur la scène du monde.

Vouloir jouer les premiers rôles dans la comédie humaine est de nature à saper nos fondements et à créer la belle pagaille que le monde nous propose aujourd’hui.

La clé c’est de revenir à la vie intérieure, pour rouvrir la « chambre du cœur »  – seule susceptible de nous donner des ailes, de découvrir notre vrai trésor et de développer notre vie comme une véritable œuvre d’art.    (à suivre)

 (1.2)

À méditer ……..  Les derniers mots de Steve Jobs , génial inventeur et  « gourou » de toute une génération, juste avant son décès d’un cancer du pancréas:  (extraits)

« J’ai atteint le sommet du succès dans les affaires. Aux yeux des autres, ma vie a été le symbole du succès. Toutefois, en dehors du travail, j’ai eu peu de joie. Enfin, ma richesse n’est rien de plus qu’un fait dans lequel je me suis habitué.

En ce moment, allongé sur un lit d’hôpital  – et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que tous les éloges et les richesses dont j’étais si fier, ont été transformés en quelque chose d’insignifiant devant la mort imminente.

Dans l’obscurité, quand je regarde les feux verts de l’équipement de la respiration artificielle et que j’entends le bourdonnement de ses sons mécaniques, je peux sentir le souffle de la proximité de la mort qui m’attend.

C’est seulement maintenant que je comprends, une fois qu’on a accumulé assez d’argent pour le reste de sa vie, nous devons poursuivre d’autres objectifs qui ne sont pas liés à la richesse.  Ils doivent être quelque chose de plus important : par exemple, les histoires d’amour, l’art, les rêves de notre enfance… « 

Il est temps de se réveiller !  Notre monde contemporain, accroché à la superficialité de l’apparence et frustré de sens s’est coupé de ses racines . Il ne prête plus attention à l’invisible et aux forces mystérieuses de la nature.

Il est en conflit entre ses intuitions profondes et son envie de liberté et de « tout – tout de suite »  La soif intérieure n’y trouve pas son compte et cela a des conséquences.

Nous  risquons  la désagréable surprise de nous « réveiller » un jour en réalisant que nous sommes passés – malgré tous nos succès – à côté du sens profond de notre vie.   

 « La plupart des gens naissent endormis, vivent endormis et meurent endormis » disait le philosophe indien Anthony de Mello.

Concevoir ma Vie comme une œuvre d’art – quelques pistes proposées pour atteindre cet objectif:  (le cahier No 1 sera prochainement disponible)

  • * L’art c’est la victoire de l’invisible sur le visible, des émotions sur le mental, de l’esprit sur la matière
  • * Une manière de créer et de transmettre la beauté,
  • * Un sentiment d’appartenance à une cause commune
  • * Trouver un sens à sa vie – la sensation d’être vraiment vivant – de laisser une trace

Quelques thèmes traités: 

« Exercer librement son talent, voilà le vrai bonheur» Aristote (384 – 322 av. JC)

  • C’est par la fin que tout commence !
  • Ne pas oublier de planter les graines qui correspondent à la récolte souhaitée… et de les arroser
  • Surmonter les obstacles, rebondir et recommencer sans cesse
  • On ne se nourrit pas qu’avec la bouche !

En cours de route parfois on doit faire face à:

  • une impossibilité à nommer une expérience avec des mots –  lorsqu’elle elle relève de l’indicible.
  • une contradiction entre une réalité intérieure et une exigence extérieure
  • la nécessité de ne pas s’identifier à nos problèmes
  • la prise de conscience qu’autrefois, vous n’étiez pas tout à fait vous-même, et que vous commencez seulement à vous sentir vraiment vivant

PISTES D’INTERROGATION POUR CONCEVOIR SA VIE COMME UNE ŒUVRE D’ART :

Comment ré-inventer ma vie?

Comment faire des choix éclairés?

Comment entretenir de bonnes relations avec soi-même? Avec les autres?

Comment profiter au mieux de chaque instant?

Comment donner du sens à ce que je fais?

– Ai-je une vision claire de mes besoins ? Est-ce que je les accepte ?

– Suis-je capable d’exprimer mes besoins ? Comment ?

– Sais-je comment satisfaire ou pacifier mes besoins ?

– Quelles situations me frustrent particulièrement dans mes besoins ?

– Puis-je attendre d’autrui qu’il respecte mes besoins s’ils ne sont pas clairs pour moi ?

– Est-ce que je suis sensible aux besoins des autres ?

Même si nous nous heurtons continuellement à des obstacles, en soi et chez les autres, c’est dans la mesure où nous les affrontons que l’on se renforce et que l’on atteint réellement un statut d’humain .

Vous êtes invité(e)s  à partager vos expériences, impressions, suggestions en laissant votre commentaire ci-dessous.    (à suivre  – )

 

 

 

 »

« 

10 thoughts on “CONCEVOIR SA VIE COMME UNE OEUVRE D’ART

  • Elle est parfois étrange, la Vie…
    elle nous met sur des rails, on pense que notre voie est toute tracée, l’avenir s’annonce prometteur. Et tout à coup, elle nous joue des tours, nous entraîne dans les impasses, dont on peut ressortir littéralement détruit.

    C’est vrai que l’idée de considérer notre vie comme une Oeuvre d’Art est intéressante. Une œuvre d’art on l’apprécie chaque jour, on la protège, on investit du temps et des moyens pour la rendre encore plus précieuse et la faire connaître . Une belle métaphore pour nos vies. Une série de pistes qui va certainement m’intéresser !

  • Voici en complément les derniers mots de Steve Jobs …. ça fait réfléchir… vraiment l’épreuve fait grandir !
     » Quel est le lit le plus cher du monde ? Le lit d’hôpital.
    Vous, si vous avez de l’argent, vous pouvez engager quelqu’un pour conduire votre voiture, mais on ne peut pas embaucher quelqu’un pour prendre sa maladie .
    Les choses matérielles perdues peuvent se retrouver. Mais il y a une chose que vous ne pouvez jamais trouver quand on perd sa vie.
    Quel que soit l’étape de la vie dans laquelle nous sommes en ce moment, au final, nous allons devoir affronter le jour ou le rideau tombera. Faites un trésor de l’amour pour votre famille, de l’amour pour votre mari ou femme, de l’amour pour vos amis…
    Dieu nous a formé d’une manière que nous pouvons sentir l’amour dans le cœur de chacun de nous, et pas les illusions construites par la célébrité
    ou l’argent que j’ai gagné, je ne peux pas les emmener avec moi. Je ne peux emporter avec moi que les souvenirs qui ont été renforcés par l’amour.
    C’est la vraie richesse qui vous suivra ; qui vous accompagnera et vous donnera la force et la lumière pour aller de l’avant.
    L’amour peut voyager a des milliers de kilomètres et c’est ainsi. la vie n’a pas de limites. Bouge-toi où tu voudras.
    Fais de ton mieux pour atteindre les objectifs que tu souhaites atteindre. Tout est dans ton cœur et dans tes mains.
    Que chacun agisse avec amour et occupez-vous de votre prochain. »
    Steve Jobs

  • La véritable source pour faire de sa vie une œuvre d’art : l’ Amour. Mais qu’est-ce que l’amour ?
    Un état d’être, qui transcende toute croyance et toute forme d’attachement. L’amour est ce continuel mouvement de liberté. Mais l’être humain adulte pense que l’amour est un but à atteindre. Il croit surtout que l’amour se mérite.
    Cette croyance néfaste a provoqué la naissance d’un mécanisme sournois : la Peur de ne pas être aimé. Elle entraîne l’être humain dans un comportement qui génère d’interminables souffrances. Le manque de confiance, le doute et l’hésitation se dissipent spontanément, lorsqu’on prend conscience que l’amour est déjà en nous.
    En sortant de la peur de ne pas être aimé, on découvre une richesse intérieure inépuisable, un savoir inné qui est propre à chacun et qui va transformer naturellement chaque facette de notre vie.

  • Pour moi, l’art de Vivre pleinement : est lié à notre fil céleste. Nous pouvons aller de droite et de gauche mais sans jamais le quitter des yeux, sans jamais l’éloigner de notre cœur. Ce fil est à jamais le reflet de l’intérieur de Soi, de qui nous sommes véritablement. Ne sommes-nous pas éternellement en apprentissage de Soi et des Autres?.
    Oser avec courage et endurance un art en recherche de couleurs nouvelles, oser expérimenter, tel un alpiniste qui ouvre une voie nouvelle pour d’autres alpinistes.

  • L’art est aussi une arme d’instruction et de transmission massive ! Mais, comme partout, il faut savoir de quoi l’on parle et distinguer « l’art vrai » « de l’art ego » .
    Je considère le premier (l’art vrai) comme un lien avec l’invisible – qui vise à partager les beautés de l’univers. L’artiste fait alors preuve d’humilité et se considère plutôt comme un co-créateur, un jardinier qui fait fleurir les jardins du monde. A l’autre bout il y a tous ces égo-artistes – on en trouve pas mal de nos jours – qui se prennent facilement pour des génies alors qu’ils n’apportent guère que le preuve de leur suffisance! Ici comme partout le discernement est nécessaire.

  • Le rythme, c’est la vie elle-même….
    Cette pensée de Etty Hillesum (1914-1943) – décédée au camp de concentration d’Auschwitz – peut nous aider à retourner vers notre intériorité. – Une démarche combien vitale à une époque ou nous sommes constamment l’objet de multiples manipulations:
     » Tout suit son propre rythme intérieur, il faut apprendre aux gens à écouter ce rythme, c’est la chose la plus importante qu’une personne puisse apprendre dans la vie « 

  • Des machines et des robots qui nous remplacent et des algorithmes qui nous contrôlent……
    Des « outils de communication » qui nous maintiennent en permanence connectés avec le vide …. plutôt qu’avec la vie ….
    Voulons-nous vraiment que ce soit la prochaine étape de l’évolution de l¨’homme ?
    Sinon, il est grand temps de nous réveiller !

  • Éveiller nos consciences est un long chemin qui mène à l’intérieur profond de SOI. Ce n’est de loin pas donné à tout le monde de vivre ses doutes, ses espoirs, ses déceptions, sans sombrer parfois profondément, sans en vouloir aux Autres. Tout est éphémère et en perpétuel mouvement. Aujourd’hui est ainsi, demain : tout peut être Autre, dans le bien comme dans le moins bien.

  • Comme un diamant ….
    Dans un diamant qui scintille, toutes les couleurs de l’arc-en ciel se voient.
    Quand nous créons une œuvre artistique, nous exprimons des idées intangibles, grâce à la matière que l’on peut toucher, goûter, entendre ou voir. L’art fait appel à nos sens pour atteindre notre âme. L’art est un moyen de nous faire accéder à une beauté qui nous transcende et non pas un simple exercice d’ingéniosité.
    Savez-vous que le charbon possède exactement la même composition chimique que le diamant. La différence ? La charbon absorbe la lumière sans rien restituer alors que le diamant se laisse traverser et la reflète.

  • l’Art Nouveau est un Art Libérateur.
    L’art, plus que jamais, est un souffle qui peut permettre à l’individu de s’éveiller, de se reconnaître et de se libérer. Il commence à l’intérieur de soi.
    L’art tourné uniquement sur les préoccupations de l’ego, et sur des thématiques pesantes et vieilles comme le monde n’arrive plus à nous apporter la Nouvelle Énergie dont nous avons besoin.
    Comme l’art est un des derniers champs d’expression libre il faut laisser cet Art Nouveau émerger, et surtout l’encourager dès qu’il se présente, car si vous êtes curieux, vous verrez qu’il est déjà là, présent, à travers les failles du système.
    Tout est à réinventer dans le domaine artistique, comme dans tous les autres domaines. Les vieilles recettes ne fonctionnent plus.
    Alors je vous invite à oser réveiller en vous-mêmes vos talents artistiques… à les revendiquer même si aujourd’hui le monde n’y fait pas écho… et à agir pour que leur libre expression puisse toucher le maximum de personnes. Gregory

Répondre à Géraldine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *